Bienvenue : Visiteur anonyme
Se connecter  |  Créer un compte

randonnée gps en Seine et Marne

Agrandir la carte >>>>>   

Circuits de randonnée à proximité du point rouge

seine-et-marne : le TOP50 des circuits Gps les plus téléchargés

seine-et-marne : tous les circuits de randonnée du département

Randonnée pédestre avec trace gps en seine-et-marne.
Utiliser votre gps de randonnée en seine-et-marne

Dist. à plat:10.4Km Durée estimée :02:41 Hrs
[0] 

MARE A BAUGE – MONT DE FAY – CUVIER

Départ randonnée : Carrefour de l'épine foreuse en forêt de Fontainebleau.
 De Melun prendre la direction de Fontainebleau par la D 606 (ancienne N6) jusqu'à la Table du Roi un grand carrefour avec des feux tricolores.
Passer le premier feu et au second prendre à droite la D 142 (route ronde) après une petite centaine de mètre prendre la route de droite la D 115 en direction de Faÿ.
Nous trouvons un carrefour en étoile ou nous pouvons garer les voitures.


Le carrefour de l'épine foreuse.
Nous prenons la route de l’épine foreuse (1), [Ce nom provient d’une épine noire qui se trouvait là autrefois et qui transperçait un chêne sans le gêner dans sa végétation.] puis la première à gauche, route du Marchais d’Artois, ou nous trouvons l'ancienne mare à bauge (2).

Nous poursuivons par la route de droite route du nord, et encore à Droite la route de Chailly à Brolle peut de temps après prendre à gauche route de Turbigo (3).

Nous coupons la route de Chailly à Samois et empruntons la route de la femme (route renforcée par un granulat calcaire qui monte doucement).
En haut à droite la route tournante des longues vallées puis première à gauche la route du sanglier ou nous trouvons le monument Sampité (4).

Puis à gauche la route du Clocher (5) [Route ouverte exactement dans la direction du clocher de Chailly, en partant du Cabinet de Monseigneur.] Puis à droite la route de Bellevue, la route fait un crochet bien inutile et nous descendons parmi quelques rochers sur un chemin renforcé en calcaire.
Nous descendons jusqu’à la rencontre du GR1 et du TMF que nous prenons à droite, nous entrons dans une zone rocheuse, ce bout de chemin n’est pas facile.

Nous quittons le GR 1 pour prendre la route montant sur notre droite, passons devant un hêtre couché sur le chemin, puis nous coupons la route de la solitude et poursuivons un chemin plus ou moins officiel en direction du point de vue du camp de Chailly.
Nous sommes dans une zone géologique intéressante.
Je ne suis pas géologue mais j’ai remarqué le mélange de grès et de calcaire de Beauce.
Nous côtoyons une ancienne carrière de grès ou les restes sont plus du calcaire que des restes de pavés (les écalles).
Certain rocher possède quelques rognons et je ne serai pas surpris qu’en cherchant un peut dans les déblaies on ne trouve pas quelques roses des grès.

Ici nous pouvons observer la fine couche d’humus, puis le dépôt calcaire et enfin la table de grès qui à été débité en pavé.
Nous arrivons au point de vue du camp de chailly (6) Sur la pente, nous trouvons la table de grès effondré. Nous revenons sur la route tournante du Cuvier Chatillon. Nous avons de beaux points vues sur la plaine (surtout l’hiver). Puis nous prenons sur la gauche la route de la laie.

Nous retrouvons la plaine, un groupe de rocher, ensuite à gauche route de l’ancien bornage pour prendre à droite peut de temps après la route de l’épine foreuse que nous suivons jusqu’au parking.
Sur le retour nous avons des points de vues sur la pleine de la bière et sur Melun.

Nous apercevons des antennes (7) Nomenclature

1) Route de l’épine foreuse ; Ce nom provient d’une épine noire qui se trouvait là autrefois et qui transperçait un chêne sans le gêner dans sa végétation.

2)
Mare à bauge ; Excavation régularisée lors des travaux, dont la Mare aux Evées fut l'objet, sous le règne de Louis-Philippe.
La mare à Baugé du nom d’un propriétaire ancien, présente en son centre une île plantée de pins d’Amérique. Afin de drainer les eaux, elle fut recreusée en 1991, l’eau y revennait lentement].
Pourquoi ancienne ? comme beaucoup de mares en 2013 elle est à sec. C'était pourtant une belle mare avec une ile dans le milieu, je devrais dire comportait car aujourd'hui ce n'est qu'un fossé plein de boue. En 2015 avec le temps humide l’eau est revenue par endroit Nous y trouvons des cyprès chauves (ils perdent leurs aiguilles en hiver) et possèdent des racines aériennes leurs permettant de respirer hors de l'eau. Aujourd'hui leurs survies est compter. Les racines ce sont tout ses petits moignons qui semble faire une petite palissade autour de l’ile.

3)
Turbigo ; [Victoire française en 1859.]

4) Monument Sampité ; Garde, assassiné en cet endroit.
Ce monument porte l'inscription suivante : A CÉSAIRE SAMPITÉ GARDE FORESTIER DE L'ETAT ASSASSINE EN CET ENDROIT VICTIME DE SON DEVOIR LE 11 SEPTEMBRE 1887.
TÉMOIGNAGE D'ESTIME ET DE REGRETS DE SES CHEFS ET DE SES CAMARADES.
L'assassin n'a pas été découvert. Ce n'est qu'après la mort d'un habitant de Barbizon que des témoins du crime ont fait connaître, dit-on, sa culpabilité.]

 5) Route du Clocher ; [Route ouverte exactement dans la direction du clocher de Chailly, en partant du Cabinet de Monseigneur.]

6) Point de vue du camp de Chailly ; Le camp établi en 1840 fut levé au bout de peu de jours ; le carrefour fut disposé à cette époque. « Une nouvelle station de l'Age de la Pierre en forêt de Fontainebleau » . La société de préhistoire nous informe.
Situation.
— Le Point de vue du Camp de Chailly, se compose d'une plate-forme elliptique d'environ 100 mètres de long sur 50 mètres de large, reliée au plateau principal par un isthme étroit, long de 40 mètres.
Les dimensions de cette plate-forme étaient autrefois plus considérables et sa largeur devait atteindre près de 115 mètres, avant que les carriers aient converti en pavés une partie du banc de grès sous-jacent.
Des fouilles minutieuses nous ont permis de délimiter ce qui reste de la station, dont la majeure partie a été détruite par l'exploitation des grès ; Au point de vue géologique, le Camp de Chailly appartient au système oligocène (Sables et grès dits de Fontainebleau).
Dans sa partie inférieure, la couche archéologique renferme de nombreux foyers contenant des charbons et généralement délimités par des blocs de grès.
Nous remarquerons, qu'à l'exception de nuclei ou de gros éclats de silex craquelés par le feu.
Matière première.
— Le silex de la craie semble avoir été seul employé par les préhistoriques pour confectionner leur outillage.
Il provient de galets ramassés dans la forêt même, notamment vers la Glandée, au Carrefour de la Table du Roi et dans les parties basses avoisinant la Seine.
Nuclei.
— Le silex a été taillé sur place, aussi avons-nous recueilli un grand nombre de nuclei et de déchets divers.
Dans le coin il existe également quelques gravures rupestres.

7) Les antennes de Saint Assise Voici l'histoire : Son antenne était portée par 11 mâts de 250 mètres et 5 mats de 180 mètres.
À son inauguration en 1921, l'émetteur était le plus puissant au monde et balayait une zone s'étalant entre les Amériques et le Japon.
En novembre 1921, y fut réalisé la première retransmission radiophonique française.
Par la suite, le site a été un centre d'expérimentation pour la télévision.
Réquisitionné par la Kriegsmarine en 1941 pour permettre les communications entre Berlin et les U-Boots.
Paradoxalement, Sainte-Assise n'a pas souffert des bombardements alliés et toutes les antennes ont survécu.
Le 1er janvier 1954, les PTT reprirent ces installations.
En 1991, une partie de la station est vendue par France Télécom à la Marine nationale, Centre de transmissions marine (CTM) de Sainte-Assise, pour les communications non-confidentielles avec les sous-marins.
Le site, inauguré en 1998, est devenu un terrain militaire surveillé par une compagnie de fusiliers-marins.
Un mat de 250 mètres non relié à l'antenne reste la propriété de Globecast, filiale de France Telecom qui est désormais le propriétaire du téléport de Sainte-Assise.
Il sert de support à de multiples antennes et émetteurs (GSM, satellites...).
De plus une partie du site héberge station de liaison vidéo/audio avec les satellites de France-Telecom.
En décembre 2000, 3 mats inutilisés de 180 mètres ont été détruits.

Bonne randonnée
Merci Pelerin77b pour cette trace gps

Carte topographique de cette randonnée

Circuit gps de marche publié en : janvier 2016
Circuit évalué pour la dernière fois en : mars 2017

Evaluer cette randonnée

Note:  2.9 / 5 (175 votes)

  [0] 

Si vous n'avez pas de Gps nous vous conseillons le GPS Garmin Etrex 20 pour faire ce circuit

Circuit précédent >>>