Bienvenue : Visiteur anonyme
Se connecter  |  Créer un compte

randonnée gps en Seine et Marne

Agrandir la carte >>>>>   

Circuits de randonnée à proximité du point rouge

seine-et-marne : le TOP50 des circuits Gps les plus téléchargés

seine-et-marne : tous les circuits de randonnée du département

Randonnée pédestre avec trace gps en seine-et-marne.
Utiliser votre gps de randonnée en seine-et-marne

Dist. à plat:15.9Km Durée estimée :04:00 Hrs
[0] 

VOULX - ENTRE YONNE ET ORVANNE

Départ randonnée : Parking près des écoles de Voulx (Seine-et-Marne 77)
Cette randonnée est aussi décrite sur le Topoguide de Seine & Marne à pied.

Bocages et villages sont aux rendez-vous de cet itinéraire pour offrir avec lavoir, églises et château, la vision d’une campagne préservée.

Partir à gauche par la rue de la Berle, traverser la Grande-Rue, aller en direction de l’église.
Longer l’édifice, prendre la ruelle à gauche, la rue de l’île à droite.

Suivre le chemin longeant l’Orvanne (lavoir) au plus près du cimetière (la trace GPS est légèrement différente du à un petit incident technique) En arrivant sur Diant par le chemin des petits Closeaux, puis à gauche le chemin des forges, couper la Grande-Rue et faire le tour de l’église Ste Geneviève, voici en quelques mots son histoire : L'église de Diant remonte au XIIème siècle, au temps du prieuré-curé de l'ordre de Saint-Augustin, et possède un interêt architectural certain, en particulier par son clocher pyramidal dont la flèche, par suite du délabrement de l'édifice était un peu célèbre dans tous les environs, comme la tour penchée de Pise en raison de la pente très sensible qu'elle représentait sur la rue.

Les murs de sa nef voutée en berceau sont reliés à la naissance des cintres par des entraits de Bois.
La cloche fondue par I.B Robert en 1773 a été classée le 2 Octobre 1942.
Située au sommet du premier pilier de la nef de l'église une inscription gravée en commémore la restauration de 1548, c'est l'un des rares témoignages de son histoire.
Cette église fut complétement restaurée, par les soins de la municipalité à partir de 1936.
Les travaux, interrompus pendant la guerre, furent repris et achevés en 1945 avec le concours du Curé desservant de l'époque.

Cette église a le très rare privilège d'être la seule de France (Avec Saint Etienne du mont de Paris) à posséder, depuis un temps immémorial, d'authentiques reliques de Saint-Geneviève.
Les reliques, auxquelles les habitants furent toujours fidèlement attachéss ,furent sauvées pendant la révolution par le subterfuge d'un Saint prêtre réfugié à Villethierry qui,en l'absence du Curé de Dian, incarcé à Nemours, cacha la chasse de Sainte-Geneviéve dans une futaille à double fond remplie de vin.
Elles furent ensuite,jusqu'à la fin de la révolution, cachées dans le château ou, éternelle recommencement de l'histoire, elles sont revenues en 1940, pendant l'occupation allemande.
Reprenons notre balade.

Monter par la route à gauche vers Montmachoux, puis obliquer à droite sur le chemin et rester à droite (vue à droite sur le menhir de la Pierre aux Couteaux, d’où voici son histoire : D'une hauteur totale de 5,5 mètres, partie enterrée comprise, ce mégalithe domine le champ céréalier du plateau.

Ce monument appartient à la commune de DIANT et est classé monument Historique.
Il témoigne de la présence d'une civilisation néolithique sur le territoire de la commune.
Différentes hypothèses sont avancées, quant aux motifs de l'érection de tels monuments, qui pourraient avoir une signification funéraire ou religieuse, notamment sacrificielle.

Selon la tradition, ce menhir commémore la bataille de Dormelles, qui oppose, en 599, le roi de Bourgogne Thierry II au roi d'Austrasie Théodebert (Selon les historiens).

À la tête d'une armée composée de soldats Goths et de troupes auxiliaires des nations germaniques, ce dernier était parti en guerre contre Clotaire II, roi de Soissons.
La bataille, qui, comme son nom l'indique, s'achève à Dormelles, avait débuté sur le territoire de Diant.
Une plaisanterie locale assurait aux enfants qu'en se frappant 11 fois la tête contre la pierre aux couteaux, ils en feraient sortir de nouveaux silex taillés ou polis.

Cette pierre fut prise comme cible de tir par les soldats allemands en exercice pendant la seconde guerre mondiale Nous repartons, juste avant le D92, s’en écarter à gauche et continuer.
Passons devant un château d’eau en pleine campagne.

Suive la route à gauche, traverser les Joncheries, à gauche en direction des Bons Ménages et là stop, 12H15, la pause casse-croûte s’impose.
C’est reparti Entrer dans le bois à droite.

Dans le virage à gauche, prendre le chemin à droite, bifurquer sur le chemin de gauche, puis le chemin de droite, descendre et sortir du bois.
Prendre le chemin à gauche, (GR11E) en direction de Montmachoux dont voici quelques curiosités : L'église : Point culminant a 156m, sur le Chemin bien nommé « Des Beaux Regards », l'Eglise des 12ème et 14ème siècle domine le village sur un oppidum de 148m.

Elle est inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques : le clocher date très probablement du 10ème siècle, il est dédié à Saint Martin.

En 1177, le pape Alexandre III confirme à l’abbaye de Saint Germain des Prés ses droits de présenter le prêtre desservant pour les Eglises d’Esmans et de Montmachoux.
Le seuil de l’Eglise est à 148m (Montereau est à 47m).
S’agissait il d’une tour de guet ? D’une tête de pont des comtes de Champagne ? L’église domine la vallée du confluent, les environs sur plusieurs km, et par beau temps on peut voir Melun.

Le cimetière : Le cimetière entoure notre Eglise.
Par les journées de novembre, battu par le vent d'ouest, il prend un visage romantique.

Une vite s’impose à l’Autruche Rieuse ci-joint les détails
http://www.autrucherieuse.com/

Passer par la rue de Villeneuve, puis à droite la rue de la Bavette, à gauche , rue de Fresnes, à gauche de nouveau, la rue de la petite vallée, de nouveau à gauche la Grande-Rue et à droite la route de Bichereau.

Après la Croix de St Roch, s’engager sur le chemin à gauche et gravir sentier à droite en sous-bois.
Il franchit la Montagne Guénin (altitude de 157 m, au point de départ, nous étions à 80 m), puis dévale la pente.
Empruntez la D26 sur 100 m.

Prendre le chemin à gauche, le chemin à gauche et la route à gauche sur 100 m.
Gravir le chemin à droite vers la Montagne des Noues.
Longer le bois et à la corne, tourner à droite.

Le chemin se dirige vers la D92 puis s’en écarte à droite.
Après un gauche droite, emprunter la rue Chasles à gauche, puis la route de Montmachoux à gauche, puis à droite la rue de l’île, traverser la Grande-Rue pour se retouver dans la rue de Berle notre point de départ.

Diaporama de la randonnée en suivant le lien sous les 2 photos.
Bonne randonnée.

N’hésitez pas à me laisser votre commentaire

Merci Christian pour cette trace gps

Carte topographique de cette randonnée

Toutes les photos de la balade Ici


Circuit gps de marche modifié ou publié en : mars 2017
Circuit évalué pour la dernière fois en : mai 2017

Evaluer cette randonnée

Note:  3.3 / 5 (13 votes)

  [0] 

Si vous n'avez pas de Gps nous vous conseillons le GPS Garmin Etrex 20 pour faire ce circuit

Circuit précédent >>>